mail (2)
AWASOCIAL

AWASOCIAL

CONNECTER-AIDER - PROMOUVOIR

Les Big Techs : Au bon endroit au bon moment

Avant, c’était une blague : « La technologie dirige ma vie ». Aujourd’hui, en pleine pandémie mondiale, nous pouvons le dire sans aucune ironie.

Les boîtes de nuit, les gymnases et, bien trop de choses ont migré vers Instagram Live et Facebook.

Amazon livre nos produits essentiels et… certains produits non essentiels. Alors que plus de 30 millions d’Américains ont déposé une demande de chômage depuis mars, Amazon a embauché 175 000 nouveaux travailleurs, soit plus d’emplois que l’ensemble de l’année dernière.

Les revenus du premier trimestre devraient chuter de 15,8 % (le plus haut niveau depuis plus d’une décennie), mais Microsoft a déclaré que le coronavirus avait « un impact net minimal » sur ses revenus. C’est la première fois dans l’histoire que « coronavirus » et « impact minimal » sont utilisés dans la même phrase.

Le temps d’écran sur les téléphones d’Apple était utilisé pour indiquer l’isolement et la solitude – maintenant il mesure si nous avons interagi avec les gens.

Google était censé être stimulé par une baisse générale des dépenses publicitaires, mais… même cela n’a pas été aussi mauvais que ce que l’on craignait. « Les gens comptent sur les services de Google plus que jamais », a déclaré (à juste titre) cette semaine le PDG Sundar Pichai.

Quel techlash ?

Il s’avère qu’un verrouillage mondial est le moment idéal pour être dominant dans des domaines tels que le cloud computing, les réseaux sociaux, les logiciels d’entreprise, la vidéo, la logistique et la livraison. En nous aidant à rendre la transition vers la WFH moins paralysante, les plus grandes entreprises technologiques américaines ont réussi à jouer à l’offensive pendant que les joueurs moyens se battent pour leur vie.

Une autre raison pour laquelle les Big Techs sont en plein essor : Ils ont peut-être réussi à renverser le scénario sur la réglementation. « L’entreprise qui peut vous livrer du papier toilette en deux jours ? Qui vous permettra de faire une vidéoconférence avec 50 amis gratuitement ? Qui développe des applications de santé qui sauvent des vies ? Je ne le pensais pas. »

La réalité : Les enquêtes antitrust qui ont débuté en 2019 sont toujours en cours, et elles vont certainement s’intensifier au fur et à mesure que les verrouillages se relâcheront. En tout état de cause, les grandes entreprises technologiques pourraient être encore plus surveillées par les législateurs pendant la pandémie. « Nous ne pouvons pas laisser Amazon, Facebook, Google et tout le reste engloutir tous les innovateurs de notre économie », a déclaré le sénateur américain Josh Hawley à Politico.

Connecter – Aider- Promouvoir.

Publié à l’origine par Morning Brew

Partagez cet article:

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email
Share via
Copy link