_t20_nR1j04
AWASOCIAL

AWASOCIAL

CONNECTER-AIDER - PROMOUVOIR

Le drame TikTok : comment il se joue en Chine.

Vous savez maintenant que le gouvernement américain a essentiellement forcé la société technologique chinoise ByteDance à vendre son application TikTok à une entreprise américaine pour qu’elle continue à opérer aux États-Unis.

Hier, les citoyens chinois et le gouvernement ont lancé une attaque. Le tabloïd du parti communiste Global Times a qualifié la vente forcée de « chasse et pillage » de TikTok. Et des centaines d’utilisateurs des médias sociaux ont pris pour cible le fondateur et PDG de ByteDance, Zhang Yiming, qu’ils ont accusé de capituler devant le principal rival économique et politique des États-Unis et de la Chine.

Dans une lettre au personnel hier, Zhang a concédé : « Nous comprenons leur décision dans le contexte macroéconomique actuel ».
« Leur » fait référence au CFIUS, l’agence américaine qui enquête sur les fusions pour des raisons de sécurité nationale.

Zoom arrière : En apparence, ByteDance est un peu dans la situation d’une autre entreprise technologique chinoise, Huawei, qui a dû faire face à l’opposition des États-Unis alors qu’elle tentait de se développer à l’échelle mondiale. Mais Huawei est plus importante stratégiquement pour le gouvernement chinois que ByteDance, rapporte le FT, de sorte que Pékin n’est pas susceptible d’exercer des représailles contre les États-Unis au sujet de TikTok.

Hier, le président Trump a déclaré que le gouvernement américain devrait obtenir une « partie substantielle » de la vente de TikTok pour « avoir rendu possible cette transaction ».

Partagez cet article:

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email
Share via
Copy link